Actualités

« Retour

Les espèces exotiques, une manne potentielle pour les pêcheurs de Gökova

10/02/17

Les espèces envahissantes lessepsiennes sont un souci pour les pêcheurs de Gökova en Turquie. Aujourd’hui elles représentent près du tiers des prises des  pêcheurs de la coopérative d’Akyaka, une des 3 présentes sur le territoire de l'AMP. Bien que comestibles, ces espèces ne se vendent pas car le consommateur ne les connait pas. Que faire ?

La Mediterranean Conservation Society, une ONG très active sur la Special Environmental Protection Area (SEPA) de Gökova, a pris le problème à bras le corps en montant un projet qui a pour but d’aider les pêcheurs à vendre ces poissons. MedPAN a soutinu ce projet qui a débuté en juillet 2014 dans le cadre de l’Appel à Petits projets.

Première étape : rénovation de la coopérative de pêche d’Akyaka.

Après une mise au propre, des posters et des grandes affiches ont été installés dans le petit local pour rendre le lieu attractif et par conséquent attirer plus d’acheteurs…

Deuxième étape : faire connaitre et apprécier les espèces exotiques…

Pour cela, un chef cuisinier a élaboré des recettes pour 36 espèces commerciales. Ces fiches de recettes ont été publiées et sont aujourd’hui distribuées dans la coopérative. Un poster présentant les espèces de poissons a également été édité pour la sensibilisation du public.

Plusieurs activités ont ensuite été déployées pour continuer d’intéresser le public. Une idée originale a notamment permis d’organiser un événement de dégustation de poissons… avec les espèces envahissantes. Plus de 400 personnes y ont participé et 120 kg de poissons ont été cuisinés et consommé par le public. Pendant ce festival, les participants ont été interrogés sur leur connaissance des espèces commerciales envahissantes et sur leur appréciation du festival. Deux restaurants ont participé à la promotion et à la diffusion des supports de sensibilisation du public.

Troisième étape : les chiffres !

Un des pêcheurs de la coopérative formé à cet effet a mis en place un système d’enregistrement des captures et des ventes, qui a permis de mettre en lumière les résultats obtenus à la suite de ces actions. Et les résultats sont très positifs !

La demande pour les espèces envahissantes a augmenté de 400 % et le prix des espèces envahissantes a augmenté d'au moins 20 %. Toutes les prises d’espèces envahissantes sont aujourd’hui vendues. Certains pêcheurs industriels ont même investi dans des bateaux de pêche artisanale plus petits pour cibler ces espèces.

Ce projet est aujourd’hui terminé mais ses effets vont perdurer pour les pêcheurs de Gökova. Ces bonnes idées pourraient d’ailleurs être facilement reproduites ailleurs en Méditerranée…

Ce projet a été financé par le FFEM et les fondations MAVA et Prince Albert II de Monaco dans le cadre l’Appel à petits projets MedPAN de 2014.

 

Pour en savoir plus :

Mediterranean Conservation Society : www.akdenizkoruma.org.tr/en

ATTENTION : il semble y avoir un problème temporaire à l'ouverture de certains fichiers référencés en lien dans le contenu de ces pages avec le NAVIGATEUR CHROME. Utlisez un autre navigateur si possible ou faites un click droit avec votre souris et choisissez l'option " Enregister le lien sous ".