L'initiative PIM : Petites Iles en Méditerranée

Si dans toute la Méditerranée, on dénombre près de 15 000 îles et îlots, le seul bassin occidental en compte plus de 1000. Refuges pour de nombreuses espèces, véritables laboratoires du vivant, elles représentent un enjeu majeur pour la protection de la biodiversité méditerranéenne. Sur ces espaces clos, tout est accentué : la pression touristique, les changements climatiques, les pollutions, les espèces invasives… La moindre perturbation vient dérégler le savant dosage que la nature a mis des siècles à concocter. Pourtant, seulement 35 archipels sont officiellement gérés et bon nombre n'ont encore jamais été étudiés. 

Face à ces constats, plusieurs partenaires se sont fédérés et ont décidé d'associer leurs expériences et savoir-faire pour lancer une initiative pour les petites îles de Méditerranée (PIM). De nombreux ministères en charge de l'environnement, organismes publics, ONG et gestionnaires ont déjà adhéré à cette démarche.

L'initiative PIM, pour la promotion et l'assistance à la gestion des petites îles de Méditerranée, coordonnée par le Conservatoire du littoral, souhaite participer à la protection de ces micro-espaces grâce à la mise en place d'actions concrètes sur le terrain et en favorisant les échanges de savoir-faire et de connaissances entre les différents gestionnaires et spécialistes de l'ensemble du bassin méditerranéen.

Modes d'intervention :

L'initiative pour les PIM est basée sur l'échange et le partage des connaissances. Elle vise à appuyer la mise en place d'une gestion efficace et pratique des micro espaces insulaires, grâce à la réalisation de missions scientifiques et techniques sur le terrain afin d'accompagner ou de faire émerger des projets de protection.

L'initiative ne souhaite pas rentrer dans une logique de projet, mais plutôt fonctionner sur le long terme. Car si l'objectif de l'initiative est de faire se rencontrer les différents gestionnaires et scientifiques, spécialistes de ces espaces naturels en danger, elle souhaite avant tout de mettre en place des actions de terrain, d'expérimenter, d'innover. Ici, priorité est donnée à des actions concrètes, simples et pragmatiques.

Gardes, techniciens, scientifiques, naturalistes, représentants d'administrations ou d'associations se retrouvent pour un seul et même but : promouvoir la protection des petites îles de Méditerranée et mettre en place des actions efficaces ayant un réel impact sur les milieux et les populations locales.

5 programmes pour mieux comprendre, mieux agir et mieux partager.

Initiative pour la promotion et l'assistance à la gestion des petites îles de Méditerranée, PIM se décompose en cinq programmes soutenus par différents partenaires :

  • Iles sentinelles,
  • Projet Albatros,
  • Projet Pharos.com
  • Terra Cognita
  • l'Atelier des îles

Pour mieux connaître les espèces et les espaces insulaires et mieux comprendre les impacts des changements globaux sur la biodiversité,

Pour mieux diffuser les informations, données et expériences de gestion grâce au développement d'une base de données,

Pour mieux partager les connaissances et les savoirs par le biais des campagnes de terrain,

Pour mieux agir et donc mieux protéger en mutualisant les expériences.