Petit projet : Développement d'outils pour l'étude des effets du changement climatique sur les peuplements côtiers, France/Espagne

Fiche d'identité

Pays : France / Espagne
AMP : Réserve Naturelle de Scandola, Parc Natural del Cap de Creus, Parc Natural del Montgrí, les Illes Medes i el Baix Ter, Réserve Naturelle Marine Cerbère-Banyuls, Parc Marin de la Côte Bleue et Parc National de Port-Cros
Organisme : Parc Naturel Régional de Corse, gestionnaire de la réserve naturelle de Scandola
Responsable du projet: Jean Marie DOMINICI, Directeur de la réserve naturelle de Scandola 
Montant total du projet : 56 177 €
Montant financé par MedPAN : 20 000 €
Démarrage  janvier 2012
Durée : 15 mois
Thématique : suivis et/ou adaptation à l'impact des changements climatiques

Résumé du projet 

Le projet s'inscrit dans un partenariat entre laboratoires de recherche et gestionnaires d'AMP, afin de constituer un observatoire des effets du changement climatique sur les peuplements côtiers. Pour suivre les conséquences du changement climatique, l'acquisition de séries longues et régulières de température de la mer à la surface et en profondeur est une nécessité. Afin d'améliorer les conditions de succès d'acquisition et de stockage de ces données de température, le projet a prévu  de mettre à disposition des gestionnaires d'AMP des outils et des protocoles simples de mesure et de mutualiser les efforts d'analyse des résultats.  

Ce projet, à vocation finale méditerranéenne, concernait six  AMP (Réserve Naturelle de Scandola, Parc Naturel du Cap de Creus, Parc Naturel de Montgrí, des Iles Medes et de Baix Ter, Réserve Naturelle Marine de Cerbère-Banyuls, Parc Marin de la Côte Bleue et Parc National de Port-Cros).

Résultats

L'équipe de Scandola, accompagnée de l'Institut de Ciències del Mar de Barcelone, a développé T-Mednet, une interface web permettant aux gestionnaires d'AMP de suivre les conséquences du changement climatique par des enregistrements et l'analyse de séries longues de température de l'eau de mer sur une profondeur de 40 mètres.

Le projet s'inscrit dans la continuité d'efforts, déjà soutenus par plusieurs partenariats et a permis de franchir une étape supplémentaire.

Tout d'abord, une base de données rassemblant les mesures de température déjà existantes sur le pourtour méditerranéen (23 séries) a été créée. Elle est rattachée à une interface web, développée dans le cadre du projet, qui permet l'archivage de ces données et des analyses automatiques.

Les mesures de température sont faites par des thermographes placés à différentes profondeurs : tous les 5 mètres de la surface à 40 mètres. Les utilisateurs relèvent les thermographes environ deux fois par an et font remonter les fichiers bruts directement dans l'interface web. L'analyse automatique des données permet un retour d'informations rapide, sur les conditions de température pour chaque site ou sur la comparaison de plusieurs sites (sous forme de figures et de rapports d'analyse).

Le site web est, en outre, doté de différents tutoriels pour l'installation des thermographes, la gestion des données, l'analyse des résultats, afin de permettre à tous de mettre en place des mesures.

En octobre 2012, une formation sur T-Mednet avec la participation de 18 gestionnaires et chercheurs venus de Croatie, d'Espagne, de France, d'Italie et de Tunisie fut assurée par l'équipe du projet. Outre le partage d'informations sur le phénomène du changement climatique en Méditerranée, l'acquisition des informations sur des indicateurs biologiques du changement climatique, comme le suivi de gorgones, complément indispensable pour suivre les effets du changement climatique, ont été discutés.

Ainsi, le résultat visé est la création d'un observatoire pour la détection du réchauffement des habitats marins côtiers, des effets sur les peuplements, la validation de modèles hydrodynamiques, qui pourront apporter des informations aux échelles locales, pertinentes pour la gestion des AMP.

 

PARMI LES RESULTATS CONCRETS :

  • Un site web avec base de données, analyse automatique des données, sorties graphiques, blogs et tutoriels : www.t-mednet.org
  • 18 gestionnaires et chercheurs formés
  • 34 thermographes acquis pour l'installation de 6 nouveaux points de suivi
La plateforme web T MEDnet
La plateforme web T MEDnet