Sortie Terrain au Cap Rodoni

Le Cap Rodoni est l'une des zones proposées comme AMP dans le cadre du Plan d'Action National pour la Biodiversité en Albanie. Actuellement, le projet FEM/PNUD pour les aires protégées marines et côtières en Albanie a commencé l'évaluation et la préparation des procédures de déclaration de la zone en AMP. Cette évaluation comprend la biodiversité marine et côtière, la cartographie des habitats, les aspects socio-économiques, le cadre juridique et institutionnel, et sera suivie par une concertation publique avec les parties prenantes locales et nationales.

En ce qui concerne la biodiversité, la zone est remarquable pour ses grands herbiers de posidonie, pour la diversités des micro-habitats sous-marins, et sur sa partie terrestre pour sa forêt et son maquis bien préservés ainsi que pour la beauté paysagère du cap, qui offre un point de vue unique sur deux baies maginifiques: au nord la baie de Rodoni avec le complexe de zone humide Patok, site d'alimentation important pour les tortues marines Caretta caretta; et la baie Lalzi au sud, célèbre pour son sable fin et ses belles plages.

En dehors de sa biodiversité et de ses richesses naturelles, le Cap Rodoni est aussi reconnu pour son patrimoine historique et culturel de l'antiquité à nos jours, en raison de sa position stratégique entre les civilisations anciennes et les routes maritimes commerciales en région Adriatique. Les vestiges historiques les plus importants sont l'église catholique de Saint-Antoine qui date du XVe siècle et qui est censée avoir été au IV - V siècles une église orthodoxe byzantine, et le château Sckanderbeg (également connu comme le château de Donika) construit au XVe siècle sur la partie côtière du cap Rodoni. Toutes ces caractéristiques et richesses, en plus d'autres, seront très importantes à prendre en compte pour la gestion de la nouvelle AMP, et peuvent constituer une plus-value considérable pour la communauté locale dans le cadre d'une utilisation durable et gérée du site.