Une feuille de route pour atteindre en 2020 les objectifs internationaux de la Convention pour la Diversité Biologique

Lors du Forum organisé à Antalya (Turquie, 25-28 novembre 2012), les acteurs clés des Aires Marines Protégées en Méditerranée ont analysé la situation des AMP méditerranéennes et ont identifié les actions nécessaires afin d'établir un réseau écologique d'AMP qui soit efficacement et durablement géré. Ils ont élaboré une feuille de route appelant à une action urgente et visant à atteindre, d'ici 2020, les objectifs établis dans le cadre des engagements internationaux.

La feuille de route permettra ainsi de "guider" l'effort de l'ensemble des acteurs à l'échelle régionale pour atteindre les objectifs de la CDB. Ce document pourra être une contribution pour l'élaboration des futurs programmes et initiatives dans le cadre de la Convention de Barcelone et des politiques européennes en faveur des AMP.

Ce document n'a pas de valeur juridique et n'avait pas vocation à être légalement approuvé lors du Forum par les institutions présentes; il fait la synthèse des recommandations des différents acteurs présents au Forum des AMP pour définir les étapes et les actions à mener par chacun et à différentes échelles dans les années à venir.

Les points clé de la feuille de route sont rassemblés dans la Déclaration d'Antalya.

Objectif de la CDB

"Protéger, d'ici à 2020, au moins 10% des zones côtières et marines avec des systèmes nationaux et régionaux d'Aires Marines Protégés complets, bien gérés et écologiquement représentatifs".